Le carnaval, au bonheur des enfants

Le carnaval de Strasbourg

Plusieurs changements, cette année, pour les festivités dans le carnaval de Strasbourg. Tout d’abord, c’est désormais fin février qu’il faudra se grimer pour entrer dans l’ambiance du cortège. Le 26 février est en effet plus proche de Mardi-gras.
La Ville a souhaité renouer avec la tradition et profiter de la fin des vacances pour organiser ce temps fort de la fin de l’hiver.
Coté organisateurs, après Stras Carnaval et ses chars, place à Arachnima et ses bidulos. Quésaco ? Ce sont des « véhicules de trois à cinq mètres au cœur battant », explique Mathieu Cahn, adjoint au maire en charge de l’animation, « mus par la force humaine, poussés, roulés, tirés ».

500 kg de confettis

Ecologiques et silencieux, ils seront également à hauteur d’enfant, comme le reste des animations. Le parti pris est affiché et assumé : carnaval sera dédié aux jeunes.
38 groupes, parmi lesquels on retrouve beaucoup d’associations locales, mais aussi les traditionnels sorcières, arlequins, clowns et personnages décalés, évolueront entre le parc de l’Etoile et la place Gutenberg. Et distribueront pas moins d’une tonne de bonbons, tout en faisant voler quelques 500 kg de confettis…La magie de carnaval dans toute sa splendeur.
Rendez-vous le 26 février à 14h11.

Véronique Kolb
Photo Philippe Schalk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *